Contre Schuon : Bande Annonce par ShadowOmbre

Dans les milieux spirituels occidentaux qui se prétendent les plus proches d’un ésotérisme authentique, un homme, Frithjof Schuon, devient un espoir en 1936.

Âgé seulement de 29 ans, il organise la première confrérie soufie en Europe, avec l’autorisation d’un cheikh algérien reconnu dans tout le monde arabo-musulman.

A Lausanne où il base sa tariqa, il initie des hommes avides de se rattacher à un courant traditionnel, orthodoxe, loin des dérives occultistes ayant fait florès depuis le milieu du 19ème siècle.

En 1991, Schuon, 84 ans, se retrouve accusé par un disciple pour des histoires de mœurs et de nudité en présence de mineurs lors d’assemblées spirituelles “indiennes” dans sa confrérie qui est désormais installée à Bloomington, Indiana (USA).

Un procès a lieu, la justice conclue à un non-lieu. Mais l’image de l’homme et du coup de sa pensée, de son œuvre (plus d’une vingtaine d’ouvrages sur la métaphysique) ainsi que de sa confrérie, est sérieusement écornée alors même qu’il est soutenu par des universitaires célèbres en science des religions tels que Huston Smith, Hossein Nasr, et tant d’autres.

Les passions s’exacerbent, les tensions se cristallisent.

Des témoignages sortent, le plus souvent sous forme de livres. Sont-ils le reflet d’une vérité ou bien simplement des calomnies qui deviennent rumeurs, lancées pour cause de rancœurs, de jalousies, voire de volonté diabolique ?

La censure administrative réalisée par les schuoniens est-elle juste, ou n’était-ce qu’un moyen d’empêcher la vérité de se manifester ?

Mais de quelle vérité parle-t-on ?

C’est ce que je souhaite aborder dans ma prochaine vidéo ayant pour titre « Contre Schuon » !

Il faut tenter de sortir de la mêlée de ces sombres histoires.

Les individualités importent peu ; je n’ai pas la capacité de sonder les âmes et les cœurs et je ne suis pas juge, ni sur Terre, ni dans le Ciel. Néanmoins, prendre de la hauteur n’est pas possible en économisant le parcours de Schuon, d’une part.

D’autre part, il faut analyser les principes des débuts de sa “carrière” spirituelle à ceux de sa fin. Ainsi, l’on pourra peut-être comprendre s’il n’a fait que concrétiser un aboutissement ésotérique et dans ce cas, il faut être “tout contre Schuon”; ou bien s’il a trahi ses principes et donc, cette fois, il faut être définitivement “contre Schuon”.

Contre Schuon : Bande Annonce par ShadowOmbre

 

 


Bellingcat : les combattants de la liberté – Français

À travers leurs enquêtes sur des sujets ultrasensibles, les journalistes et citoyens bénévoles du redoutable réseau international Bellingcat font trembler médias et gouvernements.

L’irruption d’Internet et des réseaux sociaux a profondément changé le paysage médiatique, avec ces vidéos non sourcées, ces témoignages en pagaille, mais aussi ces vrais complots ou faux grossiers destinés à déstabiliser l’opinion.

Face à des sources d’information aussi pléthoriques que difficiles à décrypter, le Britannique Eliot Higgins crée en 2014 Bellingcat, un site de journalisme participatif et citoyen qui regroupe vite une petite équipe de geeks passionnés.

Venus du monde entier, ces fins limiers bénévoles enquêtent sur des sujets ultrasensibles à partir de données libres d’accès sur le Net, en déployant une expertise technologique qui fait souvent défaut aux médias traditionnels.

Exécutions par l’État islamique, crash de l’avion de la Malaysia Airlines, bombardements en Syrie ou empoisonnements commandités par la Russie : par son travail sur d’innombrables documents vidéo ou audio, le réseau Bellingcat est devenu une aide précieuse pour la justice internationale.

De l’Allemagne aux États-Unis en passant par la Syrie ou l’Ukraine, cette passionnante enquête part à la rencontre de ces experts autodidactes, qui n’hésitent pas à prendre des risques au nom de la liberté d’informer.

Informations :

Durée : 1H28
Format : MP4
Taille : 1,38 Go
Année de diffusion : 2018
Langue : Français

Lien de téléchargement/Streaming :

Bellingcat les combattants de la liberté

 

 

 


OSINT/STREISAND/SAUVEGARDE : Oui, Marlène Schiappa a bien fait un placement de produit pour un lissage brésilien

Spoiler/Disclaimer : Ce petit billet de blog a pour but de montrer les éléments (grâce à l’OSINT) permettant d’affirmer que c’est bien Mme Schiappa qui est visible sur une vidéo publiée sur son compte Instagram.

Quoi qu’on en dise -au vu des écrits publiés sous ladite vidéo- il s’agit d’un placement de produit (une prestation de services de coiffure) via son compte officiel alors qu’elle est en fonction au gouvernement.


Marlène Schiappa se fait faire un petit lissage mais…

20 Minutes : Marlène Schiappa au cœur d’une polémique après un post sur Instagram.
Libération : Parce que Schiappa le vaut bien.
LCI : Que sait-on du post Instagram de Marlène Schiappa mettant en avant un coiffeur parisien ?

L’année 2021 commence par une énorme fakenews de la part des “soutiens” de Mme Schiappa, en particulier, Mathieu Pontécaille qui est derrière le compte Twitter “@Avec_Marlene:

Nous allons y répondre par des faits, car ce n’est pas bien de mentir.

Tout d’abord, vous pouvez regarder et télécharger (clic droit > “Enregistrer la cible du lien sous”) cette vidéo en question ici, et une seconde (en qualité supérieure) ici.

Voilà une capture d’écran du compte facebook de Marlene Schiappa, on reconnaît le même fond que celui sur la vidéo :

C’est quand même une drôle d’idée d’attacher une boule au milieu d’une porte double :

Mais également, le même bracelet fin sur son poignet gauche :

Le plus incroyable dans cette histoire ? son avocate a pondu un torchon histoire de réfuter le tout.

 

« Au sens de la présente loi, constitue un conflit d’intérêts toute situation d’interférence entre un intérêt public et des intérêts publics ou privés qui est de nature à influencer ou à paraître influencer l’exercice indépendant, impartial et objectif d’une fonction »

Article 2 de la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique.

 

 

 

Sources et remerciements : Le Consultant, @el_yattioui et @valeriomotta.