Plagiat : Jean-Paul Ney (encore) pris la main dans le pot de confiture !

Encore une fois (à lire entres-autres ici et sur ce blog), Jean-Paul Ney est une nouvelle fois grillé en plein plagiat, de photos cette fois-ci.

Dans le magazine OPS (Opération Spéciale), Jean-Paul Ney a rédigé un article nommé “La BIR, Force d’élite en Afrique” avec des photos créditées “JPN” :

Sauf qu’il s’agit de photos de”l’USAfricaCommand” disponibles à l’adresse suivante.

Même si la licence permet d’exploiter ces images, la moindre des choses c’est de mettre les bons crédits pour respecter le travail des autres, Jean-Paul Ney qui n’a jamais peur du ridicule, nous a quand-même pondu un “reportage sur le terrain” avec des photos de 2014 qui ne sont pas les siennes :

Repéré par DoNoT3sk.


Jean-Paul Ney et le retour des shotscreen

En Mai 2017 Jean-Paul Ney faisait déjà des shotscreen.

Décembre 2018, il continue cette étrange pratique :

Lien vers le tweet original, lien vers la sauvegarde archive.org.

Repéré par Miguelito Loveless.


Pour tenter d’exister, Jean-Paul Ney récupère une fiche publique d’Interpol datant… de 2014

Pour tenter d’exister, Jean-Paul Ney récupère une fiche publique d’Interpol datant de 2014 qu’il recadre et dégrade la qualité afin de donner l’illusion d’une “info exclusive”.

Le tweet de Jean-Paul Ney :

La fiche sur le site d’Interpol :

Bien évidemment, ceci n’est pas un fake, comme l’atteste ce lien archive.org : ici.

Remerciements : Team Jipoune.


Jean-Paul Ney/Alexandre Benalla même combat ?

Uniformes, armes, brassards, existe-t’il une différence entre Bennalla et Jipoune ?

Alexandre Benalla :

 

Jean-Paul Ney :

 

Ah, j’oubliais, aucun de ces deux sombres personnages n’est policier.

 

Crédits photos Benalla: Sud Ouest, Mediapart, Libération, AFP, Taranis News.

Sans pression, Jean Paul Ney insulte la mère d’une victime de Mohammed Merah

Tranquillement, Jean Paul Ney traite de salope la mère d’Imad Ibn Ziaten, première d’une victime du terroriste Mohammed Merah.

Quand l’extrème droite israélienne manœuvre son pitre…

Bien entendu, cela n’est pa un fake, comme en atteste ce lien archive.org.

Source : Jean Paul Glute.


Flash #TeamJipoune : Encore un compte suspendu

Après avoir vu son compte principal suspendu, c’est au tour du compte Twitter de son blog de subir la même joie :


Jean-Paul Ney ou le roquefort qui reproche au camembert sa mauvaise odeur…

Non vous ne rêvez pas, Jean-Paul Ney le grand harceleur raciste et homophobe des réseaux sociaux reproche aux “américains” leur racisme…

 

Ou le roquefort qui reproche au camembert sa mauvaise odeur !

Par


Sexisme : “Putassier”, “Poufiasse” : Quand Jean-Paul Ney revient sur Twitter et insulte une journaliste

Voilà que depuis quelques jours, Jean-Paul Ney est revenu sur Twitter, et cela, malgré la suspension définitive de son compte principal (à lire ici et ).

Ni une ni deux, il reprend les mêmes habitudes :

Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales propose une définition du terme “putassier” libre à chacun de réfléchir entre le sens figuré et l’adjectif (connaissant Jipoune, je penche plus vers la seconde).

Comme le dit si bien abd_charlie : “JPN ne lit pas (ou ne comprend pas), ne va pas vérifier les sources (citées dans l’article), ne donne pas le lien de l’article (pour que les gens puissent juger), insulte d’emblée… et finit par se faire tailler en pièces !”

Bien entendu, cela n’est pas un fake, un lien Archive.org est disponible.


Ma petite recette de pancakes à la Jipoune

Suite à la suspension définitive du compte Twitter de Jean-Paul Ney (à lire ici et ici), l’idée de faire cette petite patisserie germait dans ma tête.

@ElieBomaye ayant diffusé sa recette, j’ai décidé de la modifier un peu, ça a donné ce résultat plutôt bon :


Jean-Paul Ney a t’il été “éducateur sportif en banlieue” ?

Comme il s’en vante régulièrement (j’en parlais déjà dans cet article)., selon ses dires, Jean-Paul Ney aurait été “éducateur sportif en banlieue” comme il le dit dans les PV d’audition :

Ou dans la quatrième de couverture de son dernier ouvrage :

Ce qui est assez intéressant, c’est qu’en 2003, Jean-Paul Ney a été impliqué dans une affaire de menaces de morts réitérées par internet, affaire pour laquelle il a été définitivement condamné.

Dans le dossier d’instruction, les policiers de l’OCLCTIC (brigade cyber en quelque-sorte), ont indexé une version du CV de Jean-Paul Ney datant de Septembre 2002, et, dans ses diverses expériences, il n’est pas fait mention de la fonction “d’éducateur sportif en banlieue” mais uniquement celle de “professeur de Karaté, Full-contact, close combat & self défense“.

Pas de celle “d’éducateur sportif en banlieue“.

Pourquoi le répéter de multiples fois, l’avoir mis sur la quatrième de couverture de son livre et ne pas y faire mention dans un CV ? (alors que chronologiquement, il avait tout interêt à le faire dès Septembre 2002).

Voici le CV :

Conclusion :

Jean-Paul Ney a t’il été “éducateur sportif en banlieue” ?