Consultons les derniers avis sur Magnificia…

Au cours des précédents épisodes, je me demandais qu’est-ce qu’était devenu la structure FYS, j’ai abordé les multiples liens entre la Scientologie, Legendre Patrimoine et Magnificia enfin, le nom de Magnificia était cité dans cet article, dont ce schéma en est, d’une certaine manière, la conclusion.

Si cela n’est pas déjà fait, je vous invite à prendre quelques dizaines de minutes afin de lire et comprendre une partie de l’ensemble.

Aujourd’hui, je vais me focaliser sur les derniers avis Google de Magnificia concernant son cœur de métier : l’organisation de mariages.

Pour rappel, la dernière fois que j’ai posté des avis de prospects/cliens de Magnificia, c’était pour signaler des dégustations douteuses : poivron servi à une alergique, fois gras et crevettes pour des végétariens, lasagnes cramées servis avec de l’eau des toilettes puis des packs d’évian) ainsi que des chipolatas pour un barbecue chic.

Je vous invite également à (re)-lire ces articles, histoire de vous mettre dans le bain pour ce qui va suivre.

Cette fois-ci, je vais prendre la période du mois en cours (Décembre 2018).

Et afin d’être totalement objectif, je vais tous les intégrer, qu’ils soient positifs ou négatifs, ainsi, personne ne pourra me reprocher de dénigrer Magnificia, les identités des internautes seront anonymisés bien que ces informations sont retrouvables facilement.

 

Ah, j’oubliais, pour des raisons de lisibilité (certains avis sont de véritables pavés), j’ai coupé plusieurs commentaires en deux parties, cependant, leurs contenus sont intégraux.

Prêts ? C’est parti.

Premier commentaire, une prestataire de Magnificia, on peut se poser la question d’un bon commentaire sur le carnet de commandes à venir, mais peu importe, là n’est pas le sujet.

Le reste des commentaires est posté intégralement par des clients, disons… plutôt mécontents.

Second avis :

Troisième avis :

Quatrième avis :

Cinquième avis :

Sixième avis :

Sixième avis :

 

Invité à répondre via Twitter, Magnificia n’a pas daigné le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *