Quand la gendarmerie de Bagnères de Bigorre (aidé de la dépêche du midi) utilise les supports de la scientologie pour informer des collégiens des dangers de la drogue

Sans pression, la gendarmerie de Bagnères-de-Bigorre utilise les supports d’une association écran à la scientologie (non à la drogue) afin de démontrer le danger des drogues, le tout, aidé par des journalistes de la dépêche du midi.

En effet, dans l’article publié en fin de semaine dernière intitulé Les gendarmes au collège pour alerter sur les dangers de la drogue, il s’avère que lors d’une intervention dans un collège, la gendarmerie accompagnée d’une journaliste de la Dépêche du midi ont utilisé les références d’une association liée de manière directe à la scientologie :

Etrangement, une fois ce tweet posté, l’article a été subitement modifié sans plus d’informations : la mention du site ayant été supprimée, comme l’atteste la mention surlignée :

Plus d’informations sur l’association “Non à la drogue” :

Non à la drogue, oui à la vie : une association très proche de la scientologie

Lacanau : quand la scientologie s’incruste dans une compétition de surf

L’église de scientologie refoulée d’une compétition de surf à Lacanau

Lacanau : quand l’Eglise de scientologie recrute chez les surfeurs

Vous avez remarqué les livrets anti-drogue près des stades ? C’est la scientologie qui les finance

Une association antidrogue financée par l’église de scientologie distribue des livrets pendant l’Euro

Non à la drogue, La scientologie… et la CAPLC/OSA !

Une photo de quelques membres de l’association dans le Celebrity Center de la scientologie à Paris :

 

Remerciements : Bernard Bertrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *