Quand les meetings de Fillon sont comparables à la Corée du Nord

Ce bel article nous apprend que si tu viens à un meeting pour te renseigner sur un candidat à la présidentielle, tu risque de te faire dégager manu-militari par la sécurité, en effet, ton attitude de neutralité peut te rendre suspect.

Cela en dit long sur le candidat, d’ailleurs, il semblerait qu’il n’a pas rendu les bons costumes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *