Flash #TeamJipoune : Encore un compte suspendu

Après avoir vu son compte principal suspendu, c’est au tour du compte Twitter de son blog de subir la même joie :


Jean-Paul Ney ou le roquefort qui reproche au camembert sa mauvaise odeur…

Non vous ne rêvez pas, Jean-Paul Ney le grand harceleur raciste et homophobe des réseaux sociaux reproche aux “américains” leur racisme…

 

Ou le roquefort qui reproche au camembert sa mauvaise odeur !

Par


Sexisme : “Putassier”, “Poufiasse” : Quand Jean-Paul Ney revient sur Twitter et insulte une journaliste

Voilà que depuis quelques jours, Jean-Paul Ney est revenu sur Twitter, et cela, malgré la suspension définitive de son compte principal (à lire ici et ).

Ni une ni deux, il reprend les mêmes habitudes :

Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales propose une définition du terme “putassier” libre à chacun de réfléchir entre le sens figuré et l’adjectif (connaissant Jipoune, je penche plus vers la seconde).

Comme le dit si bien abd_charlie : “JPN ne lit pas (ou ne comprend pas), ne va pas vérifier les sources (citées dans l’article), ne donne pas le lien de l’article (pour que les gens puissent juger), insulte d’emblée… et finit par se faire tailler en pièces !”

Bien entendu, cela n’est pas un fake, un lien Archive.org est disponible.


Jean-Paul Ney a t’il été “éducateur sportif en banlieue” ?

Comme il s’en vante régulièrement (j’en parlais déjà dans cet article)., selon ses dires, Jean-Paul Ney aurait été “éducateur sportif en banlieue” comme il le dit dans les PV d’audition :

Ou dans la quatrième de couverture de son dernier ouvrage :

Ce qui est assez intéressant, c’est qu’en 2003, Jean-Paul Ney a été impliqué dans une affaire de menaces de morts réitérées par internet, affaire pour laquelle il a été définitivement condamné.

Dans le dossier d’instruction, les policiers de l’OCLCTIC (brigade cyber en quelque-sorte), ont indexé une version du CV de Jean-Paul Ney datant de Septembre 2002, et, dans ses diverses expériences, il n’est pas fait mention de la fonction “d’éducateur sportif en banlieue” mais uniquement celle de “professeur de Karaté, Full-contact, close combat & self défense“.

Pas de celle “d’éducateur sportif en banlieue“.

Pourquoi le répéter de multiples fois, l’avoir mis sur la quatrième de couverture de son livre et ne pas y faire mention dans un CV ? (alors que chronologiquement, il avait tout interêt à le faire dès Septembre 2002).

Voici le CV :

Conclusion :

Jean-Paul Ney a t’il été “éducateur sportif en banlieue” ?


Le compte twitter @jpney définitivement suspendu.

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour un internet propre.

 

Bravo à toute la TeamJipoune !


Le prétendu “journaliste” Jean-Paul Ney diffuse l’identité d’un adolescent

Voilà que Jean-Paul Ney (Jipoune) -compte certifié sur Twitter- n’hésite pas menacer et à diffuser l’identité d’un adolescent suite à un simple tweet :

 

 

  • Le jeune en question est harcelé au téléphone depuis le tweet de Jpney.
  • Ce n’est pas comme si Jean-Paul Ney avait déjà été condamné pour “menaces de mort réitérées” par le passé.
  • Et Twitter dans l’histoire ? Bien qu’il y ait harcèlement, divulgation d’informations privées & appels malveillants Twitter laisse faire, comme si de rien n’était.