Consultons les derniers avis sur Magnificia…

Au cours des précédents épisodes, je me demandais qu’est-ce qu’était devenu la structure FYS, j’ai abordé les multiples liens entre la Scientologie, Legendre Patrimoine et Magnificia enfin, le nom de Magnificia était cité dans cet article, dont ce schéma en est, d’une certaine manière, la conclusion.

Si cela n’est pas déjà fait, je vous invite à prendre quelques dizaines de minutes afin de lire et comprendre une partie de l’ensemble.

Aujourd’hui, je vais me focaliser sur les derniers avis Google de Magnificia concernant son cœur de métier : l’organisation de mariages.

Pour rappel, la dernière fois que j’ai posté des avis de prospects/cliens de Magnificia, c’était pour signaler des dégustations douteuses : poivron servi à une alergique, fois gras et crevettes pour des végétariens, lasagnes cramées servis avec de l’eau des toilettes puis des packs d’évian) ainsi que des chipolatas pour un barbecue chic.

Je vous invite également à (re)-lire ces articles, histoire de vous mettre dans le bain pour ce qui va suivre.

Cette fois-ci, je vais prendre la période du mois en cours (Décembre 2018).

Et afin d’être totalement objectif, je vais tous les intégrer, qu’ils soient positifs ou négatifs, ainsi, personne ne pourra me reprocher de dénigrer Magnificia, les identités des internautes seront anonymisés bien que ces informations sont retrouvables facilement.

 

Ah, j’oubliais, pour des raisons de lisibilité (certains avis sont de véritables pavés), j’ai coupé plusieurs commentaires en deux parties, cependant, leurs contenus sont intégraux.

Prêts ? C’est parti.

Premier commentaire, une prestataire de Magnificia, on peut se poser la question d’un bon commentaire sur le carnet de commandes à venir, mais peu importe, là n’est pas le sujet.

Le reste des commentaires est posté intégralement par des clients, disons… plutôt mécontents.

Second avis :

Troisième avis :

Quatrième avis :

Cinquième avis :

Sixième avis :

Sixième avis :

 

Invité à répondre via Twitter, Magnificia n’a pas daigné le faire.


Les liens entre la Scientologie, Legendre Patrimoine et Magnificia

Afin d’être clair (une bonne fois pour toute je l’espère), voici une petite compilation démontrant les différents liens entre la Scientologie, Legendre Patrimoine et Magnificia.

Rien de très nouveau mais cela semblait nécessaire de compiler quelques infos dans le même billet (il en manque un paquet) afin de vous éviter d’ouvrir 254302 onglets (bien qu’au final c’est un peu le cas quand-même) mais surtout, pour vous démontrer le minimum de sérieux de mes multiples recherches et publications depuis 2014 (diantre, 4 ans, que le temps passe vite).

Courant 2013, je suis averti par une source que Legendre Patrimoine serait lié à la scientologie, mais je ne dispose d’aucune information sérieuse et je laisse tomber.

Cependant, tout s’accélère lorque durant l’été 2014, je remarque qu’un nombre élevé de membres de la scientologie (organisation à caractère sectaire condamnée pour escroquerie en bande organisée et excercice illégal de la pharmacie) soutennaient Legendre Patrimoine sur le système d’avis Google ou via d’autres sites internet.

C’est à lire ici, ici, , ici, à cette adresse ou encore ici.

Pourquoi ?

Car les dirigeants de Global Patrimoine Investissement (le nom commercial est Legendre Patrimoine) tout comme de nombreux employés sont membres de la scientologie, cela a été une nouvelle fois confirmé via la diffusion et l’explication de l’organigramme de Legendre Patrimoine en 2016 sur WhyWeProtest par une source très bien placée.

En 2015 suite à un communiqué de presse de l’Autorité des Marchés Financiers, puis en 2016, suite à l’article du Parisien (à lire ici, ici et ), ainsi qu’aux sanctions de l’AMF et du Conseil d’Etat en 2017 (à lire ici, ici et ), Legendre Patrimoine cesse son activité et fermera ses portes plus tard.

Et devinez qui est derrière Magnificia lors de sa création ?

Patrick Yodo ainsi que la couple Fresco et Louis Sanguinetti (d’où l’acronyme FYS d’une de leurs structure), tout comme les statuts de SFP2 (disponibles ici) ou encore, comme le montre les extraits WhoIs de cet article.

Magnificia dispose donc, à un moment ou à un autre, entres-autres :

Enfin, récemment, Patrick Yodo (Président de Magnificia donc), a évincé les Fresco des structures de Magnificia (j’en parle ici), sans doute à cause de la magnifique publicité disponible sur internet (article des vilains de l’UFC Que Choisir).

Conclusion :

Magnificia est ni plus ni moins que le renouveau de Global Patrimoine Investissement (ayant pour nom commercial Legendre Patrimoine), enfin, cette dernière société est liée à la scientologie.


Legendre Patrimoine/Magnifica : Qu’est devenue la structure FYS ?

Dans la société Legendre Patrimoine/Magnificia, trois structures reviennent dans cesse : FYS, SFP et SFP2.

Comme déjà mentionné ici, FYS signifie Fresco, Yodo, Sanguinetti : Les trois personnes présentes dans les statuts à la création de ladite structure.

Tout comme également, dans les statuts de SFP2 :

Extrait des statuts de SFP2.

Mais depuis, coup de théatre ! Patrick Yodo aurait tout repris et aurait éloigné les Fresco et Louis Sanguinetti de l’ensemble de Magnificia/FYS/SFP/SFP2 !

Et étrangement depuis, sur la boîte aux lettres de Magnificia, la structure FYS a été tout simplement effacée !

Boîtes aux lettres de Magnificia en Juillet 2018 :

 

Qu’est devenue la structure FYS ?


Appel à tous les investisseurs de Magnificia/JULIA INVEST/SFP 2/Neorente Privilège

Suite aux nombreuses histoires étranges ayant lieu avec Magnificia/JULIA INVEST/SFP 2/Neorente Privilège (toute la reprise de Legendre Patrimoine) et à l’article d’UFC Que Choisir Magnificia Investissement – Des placements à éviter, j’appelle tous les investisseurs de ces strucutres à venir me contacter par e-mail : benjaltf4 AROBASE protonmail point ch

–>> https://benjaltf4.me/contact/


Legendre Patrimoine (Global Patrimoine Investissement) vs AMF vs Le Conseil d’Etat

Il est toujours intéressant de sauvegarder les faits passés, c’est pour cela qu’il me semble important de revenir sur plusieurs points dont certains n’ont pas été abordés sur ce blog.

Legendre Patrimoine (Global Patrimoine Investissement) a eu quelques histoires avec l’AMF (l’autorité des Marchés Financiers) qui se sont terminés devant le Conseil d’Etat.

Aujourd’hui, je vous propose un petit récapitulatif (et une petite sauvegarde) de cette fabuleuse histoire, qui se termina tragiquement par la liquidation de Legendre Patrimoine (et des joies au niveau judiciaire).

Tout d’abord, le 9 juin 2015, l’AMF attire l’attention sur certains produits de Legendre Patrimoine via un communiqué de presse :

Ensuite, le 7 Juin 2016, la commission des sanctions de l’AMF décide de prononcer à l’encontre de la société Global Patrimoine Investissement une sanction pécuniaire de 500 000 € et une sanction disciplinaire d’interdiction d’exercer l’activité de conseiller en investissements financiers pendant une durée de trois ans, prononce également à l’encontre de M. Louis Sanguinetti une sanction pécuniaire de 30 000 € et une sanction disciplinaire d’interdiction d’exercer l’activité de conseiller en investissements financiers pendant une durée de trois ans.

Voici la décision de l’AMF dans son intégralité (disponible également à la fin de cet article) :

Ensuite, le 6 septembre 2016, le juge des référés du Conseil d’Etat a rejeté les requêtes de la société Global Patrimoine Investissement et de M. Louis Sanguinetti visant à obtenir la suspension de l’exécution de la décision de la Commission des sanctions du 7 juin 2016.

Enfin, le Conseil d’Etat en date du 19 mai 2017, a décidé que la décision de la Commission des sanctions du 7 juin 2016 (celle de 14 pages ci-dessus) serait publiée de manière non anonyme sur le site internet de l’AMF jusqu’au 7 juin 2020, (ii) réformé dans cette mesure la décision de la Commission des sanctions, (iii) rejeté le surplus des conclusions des requêtes de M. Sanguinetti et de la société Global Patrimoine Investissement et (iv) condamné M. Sanguinetti et la société Global Patrimoine Investissement à verser chacun à l’AMF une somme de 2 500 euros au titre de l’article L. 761-1 du code de justice administrative.

Nous pouvons lire cela sur le site de l’AMF à cette adresse.

Ensuite, ladite décision du Conseil d’Etat est consultable sur le site de Legifrance à cette adresse et elle peut être téléchargée ICI.

Lire la décision de la comission des sanctions de l’AMF :

Téléchargez le fichier...
Informations :

Langue : Francais
Format : PDF
Nombre de pages : 14
Année de parution : 2016

Téléchargement du document