Magnificia : Les millions de dettes de SFP2 – Partie 1

Nous continuons aujourd’hui avec un énième épisode de la “série Magnificia”.

Le 29 Juillet dernier, nous avons publié l’article “Magnificia : Les sociétés SFP, SFP2, FYS SAS, Créditis Finance, French Invest SAS et Magnificia en liquidation judiciaire !“, nous avons annoncé que nous publierons quelques documents sur l’état de l’endettement du groupe Magnificia, certainement dû à la très mauvaise gestion de son dirigeant : Patrick Yodo.

En effet, contrairement à ce que ce dernier essaye de faire croire à tout le monde et comme nous allons le démontrer ci-dessous (ainsi que dans les futures publications), les ennuis pour l’ensemble du “groupe Magnificia” ont commencé bien avant la crise du COVID-19.

En effet, un an avant le premier confinement de Mars 2020, Patrick Yodo (en tant que dirigeant du “groupe Magnificia”) avait pris l’habitude de ne pas rémunérer certains de ses employés, comme l’atteste la décision des conseils des prud’hommes que nous publions dans son intégralité.

Pour cette affaire SFP2 a été condamné à verser près de 30 000 € à son employée.

Vous remarquerez que ni société SFP2, ni son dirigeant n’ont pris la peine de venir à l’audience ou d’être représentés, ça en dit long sur la considération que pouvait avoir Patrick Yodo envers ses salarié(e)s.

 

Le document :