Sectes : Rapport annuel 2016/2017 de la MIVILUDES

Le rapport rend compte de l’activité de la Miviludes et de ses observations du phénomène sectaire sur l’année 2016 et le 1er semestre 2017.

En 2016 La Miviludes a reçu 2323 saisines (chiffre en légère augmentation). L’engouement pour les thérapies alternatives, pour les méthodes de développement personnel, pour les pseudo-psychothérapies, pour les pédagogies alternatives… offre des opportunités nouvelles pour des mouvements et des leaders qui cherchent à exercer une emprise sur leurs adeptes.

Les grands sujets de préoccupation actuels, de l’environnement jusqu’à la crise des réfugiés, sont utilisés pour attirer de nouvelles recrues. Internet et les réseaux sociaux modifient les modes opératoires de ces prédateurs.

Comme le montre la deuxième partie du rapport, face au risque sectaire, la Miviludes sensibilise les agents publics, et noue des partenariats avec les ordres professionnels de santé, les acteurs de la formation professionnelle…

Une troisième partie rend compte de la contribution de la Miviludes en matière de prévention de la radicalisation.

Une quatrième partie regroupe des études et illustre ainsi des coopérations avec des chercheurs et des professionnels de différentes disciplines :

– La résistance à la vaccination abordée sous l’angle de la recherche géopolitique apporte un éclairage original sur les mouvements de pensée influents dans ce domaine ;

– L’analyse des violences exercées à l’encontre des enfants dans les groupes sectaires, par une psychologue clinicienne ;

– La maltraitance financière à l’encontre des personnes âgées, sujet émergent et encore mal connu en France ;

– Enfin, un article sur les mécanismes cognitifs et résonances émotionnelles dans le processus de radicalisation violente développe certains des éléments de recherche universitaire sur lesquels s’appuie la Miviludes pour ses interventions dans les formations sur la prévention de la radicalisation.

Documents :

Sommaire du Rapport Annuel 2016/2017 de la MIVILUDES

Mot du président à propos du Rapport Annuel 2016/2017 de la MIVILUDES

Rapport Annuel 2016/2017 de la MIVILUDES

Téléchargez le fichier...

Sectes : Rapport annuel 2015 de la MIVILUDES

Pour son rapport annuel 2015, la Miviludes a choisi de traiter exclusivement de son activité. Les études qui étaient jusqu’ici partie intégrante du rapport seront publiées ultérieurement dans un volume séparé.

Dans cette publication, le lecteur pourra découvrir des données chiffrées sur le fonctionnement de la Mission interministérielle, ainsi qu’une synthèse des sollicitations les plus fréquentes adressées à la Miviludes.

Le rapport réserve également une place à la prévention de la radicalisation et rappelle la nécessité de mettre en place une étroite coopération avec tous les organismes publics.

Il se clôt par les perspectives de travail pour l’année 2017.

Documents :

Mot du président à propos du Rapport Annuel 2015 de la MIVILUDES

Rapport Annuel 2015 de la MIVILUDES

Téléchargez le fichier...

Sectes : Rapport annuel 2013/2014 de la MIVILUDES

Primordiale dans la conduite de l’action de la Miviludes, L’Emprise mentale au cœur de la dérive sectaire est l’objet d’une synthèse des contributions au colloque organisé à son initiative à l’automne 2013.

Autre sujet d’étude, dont on mesure chaque jour l’actualité : l’usage d’Internet comme vecteur de propagation de la pensée extrême.

Ainsi le rapport contribue à mettre en évidence les ravages du complotisme, dont Internet est devenu le principal support.

Le rapport s’ouvre sur une étude du Professeur Gérald Bronner, spécialiste de sociologie cognitive, qui travaille depuis plusieurs années sur l’univers des croyances.

L’approche sociologique des croyances radicales amplifiées par l’utilisation d’Internet permet de comprendre les mécanismes d’adhésion à un discours radical.

Suit une étude approfondie, réalisée par les conseillers de la Mission, sur la résurgence des mouvances New Age sur les sites et les blogs.

Elle démontre la redoutable utilisation des technologies modernes par les promoteurs de croyances ésotériques qui peuvent conduire leurs adeptes à des dérives dangereuses pour eux-mêmes et leur entourage.

De l’analyse de ces discours foisonnants se dégagent des thèmes qu’il faut savoir repérer. Ce travail se prolongera par l’analyse d’autres types de discours véhiculés sur la toile qu’il est urgent de cerner.

Le rapport rend compte de l’activité de la Miviludes qui se partage entre le traitement des nombreux signalements qui lui sont transmis (quelques 2 400 cas signalés en 2013), majoritairement dans le domaine de la santé ; la formation des agents publics (magistrats, personnels judiciaires, policiers et gendarmes, cadres de santé publique…).

Depuis 2014, à la demande du Gouvernement, la Miviludes assure la formation des fonctionnaires chargés de suivre les familles touchées par la radicalisation (à ce jour plus de 1 500 agents publics ont été formés).

Enfin, les contributions des ministères concernés par la lutte contre les dérives sectaires complètent l’information sur l’action des pouvoirs dans ce domaine.

Documents :

Rapport Annuel 2013-2014 de la Miviludes

Téléchargez le fichier...

Sectes : Rapport annuel 2011/2012 de la MIVILUDES

Après avoir examiné, les années précédentes, la situation des mineurs au regard du risque de dérives sectaires, puis les dangers de nature sectaire qui peuvent surgir de certaines pratiques de santé, la Miviludes évalue, dans ce rapport, le risque chez une catégorie de personnes particulièrement vulnérable, nos anciens.

Malades, isolés, installés en établissements d’accueil pour personnes âgées ou restant à leur domicile, ils constituent une cible de choix pour les mouvements à caractère sectaire.

Aussi la Miviludes formule-t-elle un certain nombre de propositions visant à améliorer leur protection en ce domaine.

De même, les victimes de mouvements sectaires qui cherchent à se ré-insérer dans la société ont besoin souvent d’appuis spécifiques.

Aussi a-t-elle réuni, dans cette perspective, un groupe de travail constitué d’associations et de représentants d’institutions variées en vue de proposer des mesures, tant sur le plan sanitaire que social, visant à réduire les difficultés que rencontrent les ex-adeptes.

L’entrisme des mouvements à caractère sectaire dans la vie professionnelle continue de mobiliser l’attention de la Miviludes.

À ce titre, la Mission exerce une veille attentive sur les risques dans le domaine de la formation professionnelle, en particulier celui du développement personnel. Elle ne manque pas de rappeler ici où se situe exactement le risque.

L’année 2011 a été marquée par la célébration du dixième anniversaire de la loi About-Picard, dont on trouvera l’écho dans ce rapport sous la forme des actes du colloque qui s’est tenu à l’Assemblée nationale.

Enfin, comme chaque année, le lecteur y trouvera un bilan de l’activité de la Miviludes pour les années 2011 et 2012, les contributions des ministères à la lutte contre les dérives sectaires et une présentation des objectifs de la Mission pour l’année suivante, notamment en matière de coordination des services déconcentrés de l’État.

Documents :

Sommaire du Rapport Annuel 2011/2012 de la MIVILUDES

Mot du président à propos du Rapport Annuel 2011/2012 de la MIVILUDES

Rapport Annuel 2011/2012 de la MIVILUDES

Téléchargez le fichier...

Sectes : Rapport annuel 2010 de la MIVILUDES

Qui ne se souvient de la tragédie de l’Ordre du Temple Solaire en décembre 1995, de ces seize corps carbonisés, dont ceux de trois enfants, découverts disposés en forme de cercle dans une forêt du Vercors ?

De 1994 à 1997, 74 personnes périront en Suisse, au Canada et en France, emportés par une folie autodestructrice, convaincues d’une apocalypse imminente.

Quinze ans après ce terrible évènement, force est de constater que les mouvements apocalyptiques enregistrent un regain d’activité sans précédent.

Le « millésime 2012 » d’une fin du monde annoncée se présente particulièrement « prometteur » pour tous les prophètes de mauvais augure.

Face au risque d’instrumentalisation à des fins d’emprise sur les personnes les plus vulnérables, la Miviludes a choisi de consacrer cette année son dossier central à la résurgence des discours apocalyptiques, afin de favoriser une prise de conscience collective et de prémunir nos concitoyens contre les conséquences toujours probables de tels discours anxiogènes.

Les dérives sectaires dans le champ de la santé fourniront le thème de deux autres études conduites par la Mission interministérielle au cours de cette année : d’abord la nécessaire mise en garde contre les sollicitations à caractère sectaire auxquelles peuvent être exposés les malades atteints de cancer ; ensuite, les difficultés présentées par l’enseignement et par la formation à des pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique.

Enfin, une présentation de l’organisation des mouvements sectaires en réseau complètera la contribution du secrétariat permanent de la Mission.

Le bilan 2010 de l’activité des ministères en matière de lutte contre les dérives sectaires, ainsi que les objectifs de travail pour 2011, constitueront la troisième partie du rapport, précédant le compte-rendu d’activité proprement dit de la Mission interministérielle.

Documents :

Sommaire du Rapport Annuel 2010 de la MIVILUDES

Introduction au Rapport Annuel 2010 de la MIVILUDES

Mot du président à propos du Rapport Annuel 2010 de la MIVILUDES

Rapport Annuel 2010 de la MIVILUDES

Téléchargez le fichier...