OSA : Le service secret de la secte scientologie

Description :

Diffusée sur Arte le 15 mai 2012, cette enquête passionnante dans les coulisses de la Scientologie et de son service d’espionnage, l’OSA (l’Office of Special Affairs c’est l’Agence de renseignements oeuvrant pour la Scientologie), avec des témoignages édifiants d’anciens adeptes.

L’organisation O.S.A. a avant tout pour mission de contrer ceux – avocats, juristes, politiques, médias, anciens adeptes – qui tentent de dénoncer les agissements des scientologues.

Pour ce faire, elle ne recule devant rien : opérations de communication, noyautage de certaines institutions et instances publiques, actes de sabotage, campagnes de diffamation et d’intimidation, etc. Ceux qui critiquent la scientologie se sentent souvent espionnés et directement menacés.

Pourtant, la secte affirme que l’O.S.A. est un simple service de presse et d’affaires juridiques qui se contente de récolter par des voies légales des informations sur les esprits critiques et les adeptes renégats.

Vidéo sur Youtube :

Ce magnifique documentaire est disponible sur ma chaîne Youtube à l’adresse suivante :

A côté, je propose ce documentaire en téléchargement direct ou streaming ici-même, cela vous permettra de le garder pour vous ou de le ré-uploader, si dans le futur, il serait supprimé de Youtube.

Lien de téléchargement/Streaming :

Ici

 

  • En bonus :

Voici quelques membres de la scientologie qui sont/ont été OSA en France durant ces quinze dernières années :

Quentin Michel : ex-OSA, fut un temps Sea Org/staff à Bruxelles.
Mylène Escudier : CCDH.
Martine Rhein : Relations Publiques (à lire ici).
Jean-Luc BARDENOT : Rue Jules César.
Antoine ROBERT : Juridique. (à lire ici, son nom apparaît également dans le livre Une secte au cœur de la République de Serge Faubert).
Françoise MOREL : Relations Publiques + Communication sur internet (à lire ici).
Thierry VALLE : Relations Publiques et CAPLC (à lire ici).
Frédéric Grossmann : DSA France (à lire ici).
Jean Dupuis : ex-OSA, Relations Publiques.
Benoît Singla : Parti à Bruxelles.