Le ponzi et la scientologie : une longue histoire d’amour

Avec Legendre Patrimoine, cette société parisienne structurellement liée à la scientologie (tout comme ses deux principaux dirigeants : la clique Fresco/Sanguinetti, également importants membre de la scientologie) avait fait couler pas mal d’encre début 2016, pour avoir vendu des placements financiers à des taux de rendement élevés (précisément entre 5 et 23%) qui se sont avérés être du vent.

Du vent, et par conséquent, une très forte suspicion de ponzi, nous allons nous atttarder un peu sur ce point :

Extrait de l’article Soupçons d’arnaque : le placement miracle vire à la déroute – Janvier 2016 Le Parisien.

Société qui a après avoir eu en 2014 son siège sur l’Avenue des Champs-Elysées a connu une sortie par la petite porte.

Mais, Legendre Patrimoine n’est pas la seule société liée à la scientologie à avoir filouté avec le ponzi.

En effet, il y a quelques années aux USA,une histoire quasi-similaire à eu lieu, mais dans des proportions beaucoup plus élevées.

C’est à nouveau dans le merveilleux livre “Devenir clair : la scientologie, Hollywood et la prison de la foi”  (lire à ce propos Le créateur de la scientologie utilisait aussi des pseudonymes !) rédigé par Lawrence Wright et sorti en France en Octobre 2015 que cette information y est mentionnée :

Extrait du livre :

Cette histoire est également mentionnée (en Anglais) sur le site internet xenu-directory.net à l’adresse suivante.

  • Petit extrait traduit :

Dayton a co-fondé EarthLink avec Reed Slatkin, qui a finalement été emprisonné en tant que créateur du plus grand stratagème de Ponzi de l’histoire des États-Unis.

Slatkin, un ministre de la Scientologie, a plaidé coupable d’avoir volé 600 millions de dollars de 800 investisseurs sur une période de 15 ans et d’avoir redirigé une grande partie de ces fonds vers l’Église de Scientologie. Il purge une peine de 14 ans d’emprisonnement à la prison fédérale de Taft en Californie.

De 1986 à 2001, Slatkin a collecté environ 593 millions de dollars auprès de 800 investisseurs fortunés. En utilisant les fonds d’investisseurs ultérieurs, il a versé 279 millions de dollars à un groupe d’investisseurs débutants pour leur investissement initial de 128 millions de dollars, évoquant le succès de l’investissement sans réaliser réellement le maximum des investissements revendiqués. Il a également distribué des millions de dollars en honoraires à des associés en tant que “consultants”. Il a réussi à maintenir le régime jusqu’en 2001, date à laquelle il a été fermé par une enquête de la US Securities and Exchange Commission (SEC).

  • Tout comme cet article (en Anglais) disponible ici en français :
Des groupes de scientologie rembourseront 3,5 millions de dollarsIls s’engagent à restituer les «bénéfices» d’un système Ponzi géré par le conseiller financier Reed Slatkin.
08 novembre 2006 | E. Scott Reckard | Times Staff Writer

Les groupes affiliés à l’Église de scientologie ont accepté de rembourser 3,5 millions de dollars reçus de l’ancien directeur financier de Santa Barbara, Reed Slatkin, et d’autres personnes ayant investi avec lui.

Le règlement, approuvé mardi par un juge fédéral des faillites, fait partie des derniers efforts en vue de récupérer des fonds pour les victimes de Slatkin, qui purge actuellement une peine de 14 ans d’emprisonnement pour fraude, complot et blanchiment d’argent. Les autorités affirment que Slatkin a dirigé un projet de longue haleine Ponzi dans lequel l’argent de certains investisseurs était utilisé pour en rembourser d’autres.

La fraude a permis de récolter environ 593 millions de dollars, les pertes d’investisseurs étant estimées à environ 240 millions de dollars.

Slatkin, dont les clients comprenaient l’acteur Peter Coyote et la commentatrice de télévision, Greta Van Susteren, a versé 1,7 million de dollars de gains mal acquis directement aux organisations de scientologie, a déclaré le syndic de faillite R. Todd Neilson aux tribunaux.

Des millions de dollars supplémentaires ont été acheminés par d’autres investisseurs vers des groupes affiliés à la Scientologie, notamment Narconon International, le Celebrity Center of Church of Scientology et l’Église de Scientologie de l’ouest des États-Unis, ont indiqué les rapports.

 

Oui, vous avez bien lu, Narconon a bien été financé par une escroquerie de Ponzi.

A ce propos, qu’est devenu l’argent de Legendre Patrimoine ?

A-t’il également permis de financer les organisations parisiennes de scientologie ? (quand les scientologues soutennaient Legendre Patrimoine à lire ici, ici, , ici, à cette adresse ou encore ici) ou bien l’argent de Legendre Patrimoine à t’il été investi dans la société Magnificia ? (les liens entre Legendre Patrimoine et Magnificia).


Est-ce que Danièle Gounord va bien ?

Danièle Gougoune ?
Est-ce qu’on continue ?
Depuis combien de temps Danièle Gounord n’est-elle pas passée Rue Jules César ?
Est-ce que Danièle Gounord va bien ?
Visiblement, son site est similaire à son état de santé :

 

Est-ce que Danièle Gounord va bien ?


Scientology Leaks 231 : HCO Policy Letter Of 11 March 1981 Issue I


Scientology Leaks 230 : HCO Policy Letter Of 3 July 1981 Issue III

 

 


Scientology Leaks 229 : HCO Policy Letter Of 3 September 1980 Issue I


Scientology Leaks 228 : HCO Policy Letter Of 2 September 1982

HCO Policy Letter Of 2 September 1982

Finance Series 34

And that is banking :

 


Le créateur de la scientologie utilisait aussi des pseudonymes !

C’est dans le merveilleux livre “Devenir clair : la scientologie, Hollywood et la prison de la foi” rédigé par Lawrence Wright et sorti en France en Octobre 2015 que cette information est une nouvelle fois confirmée.

En effet, il s’avère que le fondateur de la scientologie utilisait de nombreux pseudos afin d’apparaître plusieurs fois dans un même magasine.

Par conséquent, l’excuse type de la scientologie qui accuse ses opposants d’utiliser des pseudonymes tombe totalement à l’eau.

Extrait du livre :

Extrait de Google Livres :

 

Devenir clair : la scientologie, Hollywood et la prison de la foi


Scientology Leaks 227 : HCO Policy Letter Of 1 September 1981


Scientology Leaks 226 : HCO Policy Letter Of 3 September 1980


Scientology Leaks 225 : HCO Policy Letter Of 31 August 1981


Scientology Leaks 224 : HCO Policy Letter Of 29 October 1980

HCO Policy Letter Of 31 March 1980


Scientology Leaks 223 : HCO Policy Letter Of 31 March 1980


Scientology Leaks 222 : HCO Policy Letter Of 2 September 1980


Scientology Leaks 221 : HCO Policy Letter Of 1 September 1981


Scientology Leaks 220 : HCO Policy Letter Of 5 February 1982 – Out Ethics Symptoms