Petit retour sur THSF 2017

Du 25 au 28 Mai dernier c’était THSF : Toulouse Hacker Space Factory.

THSF c’est donc quatre jours de conférences, ateliers, concerts au Mix’art-Myrys à Toulouse.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce lieu, c’est le lieu qui héberge -entres-autres- le hacker space Tetalab et deux salles serveurs de tetaneutral, c’est d’ailleurs là qu’a été prise ma photo de header du blog :

(Un grand remerciement à tth & la petite équipe de tetaneutral au passage).

Le Mix’art-Myrys est un grand hangar dans lequel cohabitent des artistes, il y a donc pleeeiinnns de fresques, peintures, collages ou autres, c’est un peu comme un squat-musée :

Revenons à THSF !

Dans ce petit billet, je vais revenir sur les conférences & ateliers auquels j’ai assisté.

Jeudi à 16 H, j’ai commencé par une conférence de Pouhiou sur la progression de Framasoft et de son programme dégooglisons internet et sur le “non-sérieux” de ce dernier (bien que le résultat soit présent) comme en atteste cette slide :

Comme indiqué, le cumul de 3 ans de dons par Framasoft équivaut à 22H23 de fonctionnement SACEM pour l’année 2014 (bah oui, il faut bien payer les grands “experts” anti-piracy).

On peut voir la conférence ci-dessous :


Juste après, j’ai suivi la conférence (assez technique) d’Antoine Méric concernant l’analyse d’un secteur d’amorçage, ça parle de disque dur, de démarrage, de logiciel propriétaire et de chiffrement, c’est intéressant :


Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil et quelques heures passées au Tetalab, direction la salle 1 pour voir LA conférence que je voulais vraiment voir : Nothing 2 Hide.

Pour celles & ceux qui connaissent un peu le travail de Fo0 & Grégoire, la création de Nothing 2 Hide me semble être la suite logique de leurs expériences individuelles & communes, ils en parlent dans cette conf’ :

Deux slides au hasard (un gros joke s’est glissé, saurez-vous le retrouver ?)

Juste après, Marc Rees de NextInpact a enchaîné sur la redevance sur la copie privée :


Comme l’explique très bien Marc, la redevance sur la copie privée est un monde particulièrement opaque (je ferais un petit thread à part d’ici peu de temps).

En attendant, quelques slides issues de cette conférence :

Le lendemain a eu lieu au Tetalab l’atelier pratique Nothing 2 Hide avec comme thème “comment envoyer un leak à un journaliste de manière sécurisée” avec quelques éléments simples tel que TOR et Veracrypt, animée par les deux mêmes individus :

Puis, à 20 heures il y a eu la conférence des exégères amateurs.

Si vous ne connaissez pas encore ce vilain groupe d’individus, son fonctionnement et ses actions sont détaillées :

Dimanche à 17 H, j’ai assisté à la conférence sur le “darknet”, à ce propos, le comité d’action de THSF avait prévu le coup :

Cette conférence n’étant pas encore disponible, voici deux petites slides :

Quelques petits trucs dispos uniquement à THSF :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *